Késaco

 

bobines-com-2012

 

Un festival de documentaire politique et social en Limousin

 

 

Le festival : Une soirée d'ouverture, le vendredi, suivie de deux journées de projections et débats. En programmant une série de films documentaires, nous désirons proposer des temps de parole et d'échange, où les spectatrices et spectateurs débattent autour des films. 


Le documentaire : Le documentaire éclaire des aspects singuliers du réel et fait travailler le regard. Il va de pair avec une démarche critique et la construction d'une pensée politique. 


Politique/Social : Dans une société où les images, même d'auteurs, sont omniprésentes,  nous croyons en la possibilité d'images émancipatrices. Au-delà d'un cinéma militant, Bobines Rebelles défend l'idée d'un cinéma qui rend compte de la complexité sociale et politique de notre monde.


Le territoire : Un festival en Creuse et en Haute-Vienne, territoires historiques de résistance, extrêmement riches et en mouvement permanent. Un festival loin des pratiques urbaines, ancré dans une géographie locale et rurale. 


 

Le documentaire social

«Le documentaire social se distingue du documentaire tout court et des actualités de la semaine par le point de vue qu'y défend nettement son auteur. Ce documentaire social exige que l'on prenne position car il met les points sur les i. S'il n'engage pas un artiste, il engage au moins un homme. Ceci vaut bien cela. Et le but sera atteint si l'on parvient à révéler la raison cachée d'un geste, à extraire d'une personne banale et de hasard sa beauté intérieure ou sa caricature, si l'on parvient à révéler l'esprit d'une collectivité d'aprés une de ses manifestations purement physiques. Et cela, avec une force telle que, désormais, le monde qu'autrefois nous côtoyions avec indifférence, s'offre à nous malgré lui au-delà de ses apparences. Ce documentaire social devra nous dessiller les yeux.»

Jean Vigo (1905-1934) - Texte écrit en 1930 pour la revue Ciné-Club.