Les roses noires

 


roses noires

Les roses noires, d'Hélène Milano (2010, 52 min)

La réalisatrice rencontre des jeunes filles beurres ou noires dans les banlieues, les questionnant sur la manière de vivre leur féminité au sein de la cité.



Synopsis :


Coralie, Kahina et Moufida sont des adolescentes âgées de treize à dix-huit ans qui vivent en banlieue parisienne ou dans les quartiers Nord de Marseille. Ici, elles interrogent leur rapport au langage, revendiquant leur particularité et l’attachement à l’identité d’un groupe, mais elles disent aussi la blessure liée au sentiment d’exclusion, au manque. Et puis, au sein de leur quartier, au-delà des mots des garçons qu’elles disent comme un masque qui les protège, elles dévoilent les enjeux intimes de cette stratégie langagière. Traversant la mutation de l’adolescence, c’est la construction fragile de leur vie de femme qu’elles protègent et inventent.