Secrets des champs, ou le potentiel du végétal

secret-des-champs

Secrets des champs ou le potentiel du végétal, d’Honorine Perino (2012, 85 min)

 

 

le film

Les plantes cultivées ont un potentiel inouï. Pour nous nourrir, elles sont capables de mettre en œuvre des stratégies efficaces pour se développer, se nourrir et se défendre. Serons-nous à la hauteur de leur potentiel ?

 Né sur une idée originale d’un paysan-"philosophe", Dominique Viannay, ce film a pu voir le jour grâce à l’énergie collective du comité de pilotage mixte paysans-chercheurs de Rés’OGM Info et la fidèle collaboration d’Honorine Perino, d’ADDOCS, qui avait déjà réalisé Cultivons la terre pour Rés’OGM Info en 2008.

 Ce film illustre sans opposition ni polémique la manière dont les plantes cultivées s’associent, coopèrent, communiquent et cohabitent avec les êtres vivants qui les entourent : les insectes, les champignons du sol, et les autres plantes.

 Les recherches scientifiques et paysannes récentes ouvrent des pistes d’innovations pour l’agriculture, éclairées par l’expérience de Marc Dufumier, agronome émérite. Du maraîchage à l’agroforesterie, en bio comme en agriculture de conservation, ce sont finalement les pratiques des paysans qui permettent d’activer le potentiel du vivant pour l’agriculture.


source :  http://www.resogm.org/spip.php?article173



la réalisatrice

Biologiste de formation et réalisatrice de films scientifiques, Honorine Perino a travaillé six ans pour des structures associatives de développement agricole en Bourgogne et Rhône-Alpes.Ses études lui ont appris les secrets de la génétique mais c'est au contact du monde paysan qu'elle mesure les enjeux des nouvelles technologies de manipulation du vivant.

 Elle souhaite partager ses connaissances et son expérience avec le grand public. A la croisée des chemins entre science et agriculture, elle recueille des témoignages susceptibles de dessiner les contours d'un projet de société écologique et durable. Ses films sont des outils de communication : ils peuvent servir de support aux grands débats de société actuels.

 Autodidacte dans l'art de la réalisation, elle voit son premier film primé au festival « à nous de voir, Cinéma & Sciences » d'Oullins en 2002 (Qui parle de breveter le vivant?).

De film en film, son regard évolue avec les thématiques abordées, questionne l'avenir sur terre et met en perspective le respect de l'homme et de la nature.


source : : http://www.addocs.fr/documentaires-scientifiques/13/lequipe