Programmation 2013

 

-5 caméras brisées, de Emad Burnat et Guy Davidi (2011, 1h30)

Lorsque son quatrième fils naît en 2005, Emad Burnat achète sa première caméra. Au même moment, dans son village de Bil'in, une barrière de séparation est construite et les villageois commencent à résister. L'année suivante, Burnat filme leur lutte. Ses amis, ses frères, et même lui-même, se font tirer dessus ou arrêter. Ses caméras, l'une après l'autre, sont détruites.

fiche ›


-Blanche là-bas, noire ici, de Diane Dègles (2013, 62 min)

Entre Madagascar et la Normandie, de 1895 à nos jours, il est de ces films qui soulèvent le voile de la honte par la parole entre femmes, pour qu’une mémoire collective soit enfin possible.

fiche ›

 

-Cameroun, Autopsie d’une indépendance, de Gaëlle Leroy & Valérie Osouf (2008, 52 min)

 Coup de projecteur sur ce conflit méconnu mais brutal pendant lequel la France cherchait à assurer son indépendance énergétique. Ce film prouve une nouvelle fois que la décolonisation pacifique de l’Afrique noire est un mythe. Bombardements au napalm, massacres de population…

fiche › 

 

-Cochon qui s’en dédit, de Jean-Louis Le Tacon (1979 - 37 min - Super 8)

Quarante minutes au sein d’un élevage industriel de porcs. Il y a Maxime, emmuré seul avec mille bêtes assourdissantes. Il y a des tombereaux de merde, il y a ses rêves inavouables. Il n’y a rien d’autre à voir, il y a seulement à éprouver.

fiche ›


-Déconcertation, du collectif Grand Ensemble (2011, 50 min)

Dans Déconcertation, 50 comédiens amateurs rejouent la concertation ayant précédé le grand chantier du « Carré de soie » dans la banlieue est de Lyon.

fiche ›


-Disparaissez les ouvriers ! de Christine Thépénier et Jean François Priester (2011, 79 min)

Dans l’incroyable « décor » de leur usine liquidée, les ouvriers de Legré-Mante s’expriment comme les derniers survivants d’un monde que les spéculateurs voudraient voir disparaître.

fiche ›


-Histoire du carnet anthropométrique, de Raphaël Pillosio (2012, 70 min)

En interrogeant la permanence d’une exception juridique au cœur de la République Française, ce film propose de réfléchir à la situation passée et actuelle des  Gens du Voyage.

fiche ›


-Logique de la peur, de Camille Robert (2012, 90 min)

Qui sont les jeunes israéliens d'aujourd'hui? Comment vivent ils ce conflit?

fiche ›

 

-Paroles de marins  de Jocelyne Mallet (2008, 56 min)

 Des marins de commerce témoignent de leur expérience de la navigation, de leur quotidien malmené par la disparition accélérée du code du travail. Un avant-goût de ce qui attend l'ensemble de la société?

fiche ›

 

-Secrets des champs ou le potentiel du végétal, d’Honorine Perino (2012, 85 min)

 Les plantes cultivées ont un potentiel inouï. Pour nous nourrir, elles sont capables de mettre en œuvre des stratégies efficaces pour se développer, se nourrir et se défendre. Serons-nous à la hauteur de leur potentiel ?

fiche ›

 

-Vol spécial, de Fernand Melgar (Suisse, 2011, 1h43)

Après La Forteresse (...) qui décrivait les conditions d’accueil des demandeurs d’asile en Suisse, Fernand Melgar porte son regard vers la fin du parcours migratoire : au centre de détention administrative de Frambois, des hommes sont emprisonnés dans l’attente d’un renvoi du territoire helvétique.

fiche ›