Emile a une vache présente dès le jeudi 11 juin 2009 à 21h30 avant de vous retrouver pendant le festival

L'eldorado de plastique- 2001 - Durée 52mn

Un film de Philippe Baqué et Arlette Girardot

Produit par ADL, Télé création citoyenne et France 2.


En Andalousie, dans la région d'Almeria, un ancien désert a été recouvert en quelques dizaines d'années par l'une des plus importantes concentrations de cultures sous serres du monde. Les légumes qui y sont produits hors saison sont exportés massivement dans toute l'Europe. C'est dans la principale ville de cette mer de plastique, à El Ejido, que s'est produit, en février 2000, un véritable pogrom. Pendant trois jours, la population espagnole, composée en majorité de petits agriculteurs, a fait la chasse aux Marocains vivant dans la région, pour la plupart des ouvriers agricoles.

À travers les portraits croisés de quatre habitants de cette région (un petit agriculteur et son employé, un magnat du marché, un jeune Marocain désirant s'intégrer), nous montrons dans notre film le revers du miracle économique : l'exploitation à outrance d'une main d'œuvre immigrée sans droits et en proie à un racisme permanent.

Rafael, ancien technicien de la métallurgie devenu petit agriculteur, est prisonnier de ses contradictions. Il doit choisir entre ses idées progressistes et la défense de son niveau de vie qui passe par l'exploitation d'Hamid, son employé marocain.

Hamid porte un regard acerbe sur son patron. Dès qu'il obtiendra ses papiers, il le quittera et partira dans une autre région, comme l'ont fait tous ses prédécesseurs.

Rachid, lui, veut rester à El Ejido. Mais, malgré tous ses efforts, il ne peut pas échapper au racisme et à la ségrégation. Finalement, il quittera lui aussi la mer de plastique.

Gabriel, magnat du marché, ancien paysan pauvre de la région, justifie le racisme envers les immigrés marocains et prône leur remplacement par une main d'œuvre plus docile venue des pays de l'Est.